Les troubles du sommeil : Le bruxisme

Publié par Henda le

le sourire d'une jeune femme
le sourire d'une jeune femme
On estime que 10% à 15% de la population française serait concernée par le bruxisme. Qu’est-ce que c’est vraiment ? Quelles sont les causes et les conséquences ? Découvre le dans notre article !! Le bruxisme est un comportement naturel lors du sommeil, un besoin physiologique de décharge de tensions émotionnelles qui consiste à serrer la mâchoire et grincer des dents. Certaines personnes font du bruxisme d’éveil (ou bruxisme diurne), c’est-à-dire qu’elles grincent et serrent fréquemment la mâchoire au cours de la journée. Même si le bruxisme te soulage d’un point de vu psychologique, il peut entraîner des problèmes musculo-articulaires de la tête et du cou.

Les conséquences du bruxisme :

  • Des douleurs aux mâchoires et au cou
  • Des maux de têtes, des nausées
  • Des douleurs de l’oreille moyenne, une sensation d’instabilité, parfois des acouphènes
  • Des dégâts sur la dentition (usure accélérée de la surface dentaire, déchaussement de la gencive, hypersensibilité dentaire, etc.).

Les causes du bruxisme :

  • Une dimension émotionnelle : Une hyperéactivité émotionnelle déclenche des crispations de la mâchoire. Une autogestion du stress et autres émotions en excès est nécessaire pour favoriser un sommeil plus calme et réparateur. 
  • Une dimension automa”tic” : certains comportements sont inconscients, souvent dûs à des tics et non à cause de tensions émotionnelles particulières. Il faut donc une auto-rééducation comportementale. 

Les solutions

Il n’y a pas de traitement à proprement parler pour le bruxisme, en revanche, il existe des solutions pour éviter les conséquences physiologiques.   La solution pour éviter d’abîmer tes dents, c’est de porter une gouttière lors du sommeil. Comme chaque dentition est unique, tu peux faire concevoir ta gouttière chez ton dentiste qui prendra les empreintes de tes dents. Et c’est pris en charge par la Sécurité Sociale.  Si la source de ton bruxisme est dûe à du stress et/ou de l’angoisse, il faut trouver le moyen de gérer tes émotions comme le yoga, des exercices de relaxation de la mâchoire, des exercices de respiration ou d’autres solutions qui te conviennent mieux. Dans certains cas, une thérapie cognitive est préconisée !
Petites astuces 
Faire des massages : Mets les doigts en dessous de ton menton et fais des mouvements circulaires le long de la mâchoire inférieure jusqu’aux lobes d’oreilles environ 3 à 4 fois. Fais de même au niveau de la mâchoire jusqu’aux tempes. Un exercice de relaxation de la mâchoire : Prononce les voyelles A E I O U Y de façon exagérée, et le son « brrrrrrr » pour détendre les muscles maxillo-faciaux. Fais cet exercice 2 à 3 fois !   Un exercice de relaxation du cou : Fais des ronds avec ton cou en avant, en ayant les épaules relâchées. Le but est de détendre les muscles au niveau des cervicales. Répète ce mouvement 10 fois dans le sens des aiguilles d’une montre puis 10 fois dans le sens inverse. Je te partage un dernier exercice tout simple pour rééduquer et dire au revoir au bruxisme. L’objectif est de réduire les tensions musculaires en mettant au repos sa mâchoire inférieure (ou mandibule). La mandibule au repos est simplement posée sur les lèvres (ni entre-ouverte, ni lèvres serrées) et les dents ne se touchent pas. Cette posture garde la bouche humide, favorise la ventilation nasale et détend les muscles qui servent à la mastication.  L’exercice se décompose en 3 temps : 
  1. Mets tes lèvres en contact, tes dents sans contact, ta langue légèrement sur le palais (en arrière des incisives), sans pression sur tes dents, respire par le nez 
  2. Tout doucement mets toutes tes dents en contact, la langue se plaque sur le palais
  3. Relâche en revenant à la posture de repos 
Laisse nous en commentaires tes astuces !  En savoir plus sur les bienfaits du sommeil

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *