Les troubles du sommeil : l’insomnie

Publié par webmaster@fealing.eu le

une femme assise sur lit
une femme assise sur lit

Les troubles du sommeil : l’insomnie

L’insomnie se qualifie comme un sommeil de mauvaise qualité, lequel est lié à des troubles engendrés par des facteurs internes ou externes au patient. L’insomnie est également le fait d’avoir des difficultés à trouver le sommeil ou à le retrouver suite à un temps de réveil plus ou moins long. Ce dernier peut survenir au petit matin ou au milieu de la nuit. Il y a deux types d’insomnie. Elle peut être passagère quelques nuits ponctuellement notamment dû à une période de stress. Et chronique, quand c’est plus régulier plus de 3 fois par semaine pendant plus d’un mois.

Quelles sont les causes principales de l’insomnie ?

Il y a trois causes à l’insomnie : l’environnement et le mode de vie, une maladie (exemple : hyperthyroïdie, apnée du sommeil), ou des causes psychologiques (période de stress au travail).   

Les maladies ou affections chroniques que subit un patient peuvent lui donner de l’insomnie. En effet, elles peuvent lui causer des douleurs ou un certain inconfort qui dérange partiellement ou totalement le sommeil récupérateur. On peut citer en exemple l’asthme nocturne, le cancer ou les maladies d’articulations. Des troubles psychiques dus au stress, à l’angoisse ou l’anxiété peuvent être aussi à l’origine de l’insomnie. 

On ne peut pas non plus écarter les facteurs externes comme la présence d’une source de lumière même la plus insignifiante. Les bruits quel que soit leur volume ou intensité peuvent aussi conduire à ce genre de trouble de sommeil. La consommation d’alcool, du café, trop d’agitations et des dîners lourds entraînent automatiquement l’insomnie. 

Qu’est-ce l’insomnie entraîne dans la vie du patient ?

Les conséquences de l’insomnie peuvent être multiples. Ce trouble va empêcher le bon fonctionnement du cerveau. Le trouble de sommeil ou son manque entraînent la fatigue cérébrale. Les études révèlent que si vous dormez moins, l’interaction des neurones au niveau de l’hippocampe en souffre. C’est une partie du cerveau qui contrôle l’apprentissage, la mémoire à long terme et les émotions. Comme ces dernières en sont affectées, vous serez facilement énervé. 

Les risques de dépression sont aussi élevés en cas de manque de sommeil répétitif. Vos prises de décisions et votre qualité de vie en seront également affectées. Votre concentration, votre motricité et surtout votre réactivité sur les routes lors de la conduite d’une voiture seront affaiblies. Vous passerez aussi votre journée à dormir.

Quels sont les traitements possibles de l’insomnie ?

Pour ce qui est du traitement de l’insomnie, le médecin peut ordonner des sédatifs légers, dont les remèdes à base de plantes médicinales. Des solutions naturelles peuvent régler des troubles d’insomnie. La tisane de valériane peut aider par exemple à se détendre pour favoriser la venue du sommeil. La camomille romaine sous forme d’huile essentielle a aussi une influence positive sur la partie du système nerveux responsable de la relaxation et du sommeil.

Des séances d’hypnotisme peuvent aussi être envisagées, mais elles doivent être de courte durée, car le malade ne doit surtout pas devenir dépendant. On peut également avoir recours à la psychothérapie.

La mise en place de rituel peut favoriser l’endormissement. Nos experts vous donne des astuces dans l’article : les bonnes habitudes de sommeil. Pour comprendre les cycles de sommeil et 10 astuces pour un sommeil réparateur je vous recommande l’article :  les cycles du sommeil.

Dans le cas où les méthodes douces ne fonctionnent pas, il ne faut pas hésite à consulter un médecin.

Suivez notre actualité sommeil !

1 commentaire

Les troubles du sommeil : l’apnée du sommeil - Fealing · 10 août 2020 à 14 h 50 min

[…] ce qui concerne les conséquences de l’apnée du sommeil, une fatigue anormale au réveil et une somnolence durant la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *